Hauteur et Musique

Hauteur et Musique

Posté dans : Compétitions | 0

Samedi 28 janvier dernier avait lieu la 5ème édition de Hauteur et Musique servant également de finale pour le Swiss Jump Tour. En participant au concours international, mon objectif était double. D’une part, prendre un maximum de plaisir et me libérer afin de monter plus haut que la semaine dernière. D’autre part, gagner le duel contre Roman Sieber. En effet, notre classement au Swiss Jump Tour était très serré, la victoire était assurée à celui qui terminerait devant l’autre ce samedi.

Le premier objectif est rempli avec succès. C’est sur la musique No Limit que j’ai libéré mes sauts. Le rythme était là sur tous les pas, la puissance aussi ! Ça décollait bien ! Après un premier échec à 2.00m, je passe successivement aux premiers essais 2.04m et 2.08m.

Premier essai à 2.12m

Puis, c’est 2.12m qui se dresse devant moi. Mes trois essais sont tous bons, mais malheureusement aucun des trois ne passe. La hauteur est largement là, mais il manque quelques réglages. Je suis un peu près de la barre ce qui m’oblige de décambrer un peu tôt (sur la barre) pour faire passer mes jambes.

Ces réglages, je compte les faire dimanche prochain à Macolin. Sur les conseils de mon entraîneur, j’ai décidé aujourd’hui même de prendre part au meeting Nationales Hallenmeeting. Le but sera avant tout de faire ces derniers réglages pour placer un élan stable et ainsi arriver en pleine confiance aux championnats suisses le 19 février.

Finalement, je me classe 5ème d’un concours très relevé. Tous les dix autres athlètes possèdent en effet une meilleure marque plus élevée que la mienne. C’est donc un concours positif qui annonce du bon pour la suite.

Quant à mon deuxième objectif, la première place du Swiss Jump Tour, j’échoue de très peu. Roman et moi terminons ex æquo de la finale : même hauteur passée au premier essai et même nombre d’échecs. Je ne parviens donc pas à ravir la première place. Mon total de points s’élève à 50, 2 petits points de moins que la première place. Très serré tout de même ! Et ce n’est que partie remise pour la deuxième édition !

A l’occasion de ce Swiss Jump Tour, lors des différentes étapes et lors de la finale, j’ai reçu des prix très intéressants ! Ce n’est pas du tout habituel en Suisse, à tous les organisateurs un grand merci.

Je tiens aussi à remercier toute l’organisation de Hauteur et Musique pour ce fantastique meeting à l’ambiance de feu ! En particulier à Silvan Keller qui en plus de me coacher, cumulait le rôle de président de la manifestation.

Je finirai par une pensée pour Loïc Gasch qui devant son public a dû quitter le concours sur blessure.

Photo crédit : Nicolas Streit

Suivre Vivien Streit:

Je pratique l’athlétisme depuis que j’ai 9 ans, et me suis progressivement spécialisé dans le saut en hauteur à l’âge de 16 ans. Bien que n’ayant pas le profil typique d’un sauteur en hauteur, je compense mes quelques centimètres en moins par un élan rapide et beaucoup de travail au-dessus de la barre

Derniers billets de