Combined Vaudois Championships

posted in: Events | 0

=== Translation coming ===

Hier, samedi 24 septembre, j’ai clôturé ma saison avec la deuxième place aux championnats vaudois multiples. C’était l’occasion de finir ma saison comme à l’accoutumée par une compétition un peu différente, dans une ambiance vraiment sympa, mais tout en visant la bonne performance afin de faire un podium. De plus, la météo était au rendez-vous !

Bien sûr il y avait de la hauteur au programme.
Of course there was high jump to the program.

La journée a commencé avec un 100m sous les premiers rayons du soleil. Eh oui, la compétition commençait tôt (à 9h15), mais malgré ça la température était déjà bonne. J’ai d’ailleurs établi mon premier record de la journée sur ce 100m en 11.70s ! Cela sans avoir couru sur des distances de plus de 50m ces derniers mois d’entraînement, preuve que lors de cette saison j’ai progressé physiquement ! Mais je n’ai pas encore pu l’exploiter dans ma discipline de prédilection. Ça viendra !

La compétition a ensuite continué avec la hauteur, où en attendant de débuter, j’ai essayé de faire profiter de mon expérience mes adversaires et camarades avec quelques conseils techniques. C’est ça aussi l’athlétisme, une grande famille. Dans ce concours, je termine à 1.98m, performance peu satisfaisante pour moi. L’explication est peut-être à chercher du côté de la fatigue mentale inhérente à la fin de saison ou du faible temps de pause (durement acquis) entre mes sauts ? Mais ce résultat me permet néanmoins de marquer un bon nombre de points.

Après quoi, j’ai enchaîné par la longueur avec comme résultat 6.16m. Le manque d’entraînement technique dans cette discipline ne me permet malheureusement pas d’exploiter ma bonne impulsion sur la planche. Il y avait 6.50m à aller chercher ce jour-là !

Puis vient le poids, discipline assez peu adaptée à ma morphologie. Mais, à ma grande surprise, j’établis mon deuxième record de la journée dès le premier jet. Avec 9.70m, je bats mon précédent record de pratiquement un demi-mètre !

A ce moment-là, nous sommes quatre en tête du classement général avec environ le même nombre de points. Timo Roth trop au-dessus sur le 1’000m pour moi, ma tactique est de rester au contact des deux frères Matthys sur les 600 premiers mètres, puis d’accélérer sur les 400 derniers mètres en espérant les lâcher. Cela s’avère payant, car je termine à la deuxième place de la course, au prix d’une accélération déclenchée à 500m de l’arrivée, qui m’a procuré la joie d’aller chercher dans mes dernières ressources pour finir cette saison.

Je tiens à remercier toutes les personnes présentes, athlètes, organisateurs et spectateurs pour la très bonne ambiance et en particulier Claudio pour ses précieux et chaleureux conseils techniques, ainsi que Arianna pour son soutien durant le concours !

Photos crédit : Arianna Rusca

Follow Vivien Streit:
I have begun athletics since I am 9 years old, and at (the age of 16) I gradually specialized in the high jump. Although having an untypical profile for high jump, I compensate my few centimetres less with a fast run-up and a lot of work over the bar.
Latest posts from