Swiss indoor championship

posted in: Events | 0

=== Translation coming ===

Après ma blessure en début de saison et ma contre-performance lors du meeting international Hauteur & Musique, j’avais pour objectif de rebondir lors des championnats suisses indoor à St-Gall. Tout semblait aller dans le bon sens ces dernières semaines. L’entraînement portait ses fruits avec une très bonne forme physique ainsi que de bons entraînements techniques, en particulier samedi dernier. Mais c’est à ce moment que ma cheville s’est rappelée à moi (comme aux championnats vaudois début janvier)…

Depuis ce moment-là l’objectif a changé, il s’agissait désormais d’essayer de gérer en légèreté quelques sauts dans le but de franchir un peu plus de 2.00m pour accrocher une place sur le podium. En effet, avec cette cheville abîmée, il n’était plus possible de viser une barre à 2.10m et plus.

En commençant l’échauffement aujourd’hui, je ne savais pas encore si je serais en mesure de participer à la compétition. Il s’est avéré que oui. Je commence mon concours à 2.00m et passe la barre au premier essai. Mais comme à St-Croix je bloque sur la barre suivante, je n’arrive pas à trouver le bon compromis. La légèreté, souhaitée, ressemble plus à de la passivité. En sentant une petite douleur dans ma cheville sur chaque saut, je n’arrive pas à me débarrasser de l’appréhension liée à cette dernière. Je finis ainsi à la 4ème place et ne parviens pas à accrocher une médaille.

Je suis évidemment très déçu car je n’ai pas pu m’exprimer au niveau que j’avais retrouvé lors des récents entraînements et plus généralement lors de la préparation de cette saison en salle. Mais je suis heureux d’avoir malgré tout pu sauter lors de ces championnats suisses que j’avais manqués l’année passée (pour cause de blessure).

Mon ami Loïc m’a dit en début de semaine que « les choses n’arrivent pas sans raison ». Je pense qu’il voit juste. Non pas que je croie au destin, mais plutôt que je peux ressortir quelque chose de positif de cette blessure ! Je vais maintenant prendre le temps de la soigner et de corriger mon défaut technique qui a tendance à plus fortement charger les ligaments de ma cheville lors de l’appel. Cette saison d’été sera la bonne ! Merci Loïc et bravo pour le magnifique saut à 2.20m !

Je vais finir en remerciant les personnes qui m’ont aidé lors de la semaine dernière pour me permettre de concourir malgré cette blessure, à savoir : ma physio Chloé Weber, mon entraineur Silvan Keller, Catarina Strickler (pour le prêt d’un Bemer, qui m’a permis d’améliorer ma récupération) ainsi qu’à toute ma famille et mon entourage pour leur soutien.

Follow Vivien Streit:
I have begun athletics since I am 9 years old, and at (the age of 16) I gradually specialized in the high jump. Although having an untypical profile for high jump, I compensate my few centimetres less with a fast run-up and a lot of work over the bar.
Latest posts from