Tenerife camp part 2

posted in: Trainings | 0

=== Translation coming ===

Voilà, comme promis je vous donne de mes nouvelles suite au camp. Je suis maintenant de retour en Suisse depuis un peu plus d’une semaine. Après ce stage un peu de boulot à rattraper m’attendait. C’est pourquoi j’ai mis un peu plus de temps que prévu pour publier cet article.

Tenerife stadium

Le camp s’est bien terminé pour tout le groupe, pas de bobos dus à la forte dose d’entraînement durant ces 10 jours. Je termine le camp en bien meilleure forme physique que l’année dernière, je ressens bien moins de tensions musculaires dans les jambes. La raison est à chercher du côté de l’organisation : en 10 jours nous n’avons réalisé que légèrement plus entraînements que l’année passée en 7 jours. Avec pour conséquence un camp moins dense, bref nous avons pu prendre le temps de nous entraîner et de nous reposer. En plus nous avons pu compter sur les super soins d’Audrey, la physio qui nous a accompagnés.

De plus les différents tests (sprints et explosivité) réalisés à Tenerife ainsi que de très bonnes sensations à la musculation (épaulé) m’ont démontré que je suis sur la bonne voie niveau préparation physique. La dernière semaine d’entraînement effectuée en Suisse m’a confirmé ces impressions, la fatigue du camp s’est très vite dissipée.

En ce qui concerne l’ambiance lors du stage de préparation, elle était super ! Merci à vous : Lisa, Mathilde, Samantha, Audrey (physio), Loïc, Frank et Silvan pour votre bonne humeur et le partage de vos connaissances.

Quant à la suite, mon entraîneur et moi avons décidé à contrecœur de repousser mon premier meeting de hauteur. Ceci afin de donner plus de temps à ma cheville pour récupérer et me permettre de reprendre les sauts progressivement sans précipiter les choses. C’est donc le 22 mai que je participerai aux interclubs français dans l’équipe de Montbéliard. En effet, possédant également la nationalité française je désirais tenter une nouvelle aventure. D’autant plus que le COVA Nyon n’est pas en mesure de participer à l’équivalent suisse, de par sa taille. Je me réjouis donc beaucoup de cette nouvelle expérience que j’espère enrichissante.

Néanmoins j’effectuerais ma toute première compétition le 7 mai au mémorial Jean-Jacques Dumont à Vidy sous la forme d’un 100 m. Il fera office d’un bon test avant les choses sérieuses.

Pour terminer, je désire remercier très chaleureusement la FASV ainsi que la Fondation pour le développement du sport à Nyon pour leurs soutiens inestimables. Cela me permet de couvrir les frais du camp, m’aidant ainsi à améliorer mon cadre d’entraînement.

Vous trouverez également d’autres informations sur ce camp à Tenerife dans cet article.

Follow Vivien Streit:
I have begun athletics since I am 9 years old, and at (the age of 16) I gradually specialized in the high jump. Although having an untypical profile for high jump, I compensate my few centimetres less with a fast run-up and a lot of work over the bar.
Latest posts from