Reprise estivale

Posté dans : Compétitions | 0

Dimanche dernier, j’ai retrouvé le plaisir de la compétition en extérieur. Le résultat est de bon augure pour une première sortie et prise de marques. C’est sous un soleil alsacien radieux (mais un fort vent de face) que j’ai effacé 2.05m. En effet, j’ai fait le déplacement à Pulversheim pour participer, au bénéfice de ma deuxième nationalité, au premier tour des interclubs français sous les couleurs du Doubs Sud Athlétisme. Le COVA Nyon ne possédant pas assez d’athlètes pour former une équipe capable de participer au championnat suisse interclubs, c’est avec un grand plaisir que je suis allé profiter de l’ambiance de ce genre de compétitions dans la région de Mulhouse. D’autant plus que l’année passée, j’avais dû renoncer à y participer après mon entorse à la cheville !

Ce concours était le premier test de ma préparation que je gère actuellement en tant que mon propre entraîneur. Et le résultat est positif !  Je commence ma saison nettement mieux que je ne l’avais fait cet hiver, c’est-à-dire 10cm plus haut. Lors de l’échauffement, les jambes n’étaient pas vraiment prêtes, elles répondaient plutôt difficilement. Mais quel changement lors des sauts d’échauffements ! Une barre à 2.00m effacée sans aucune difficulté, d’un seul coup j’étais prêt pour lancer ma saison.

Il fallait maintenant attendre le début du concours, et surtout que la barre monte jusqu’à ma barre d’entrée en lice, 1.95m. Après pas loin d’une heure d’attente, j’effectue mes deux premiers sauts sans problème. Puis, je franchis 2.05m au deuxième essai, mais ne parviens pas encore à passer 2.10m. J’ai sans doute manqué d’un peu de concentration en me laissant perturber par les coureurs des deux courses de 3’000m qui coupaient régulièrement l’élan des sauteurs en hauteur. Néanmoins, je termine à la première place du concours de hauteur et ramène 958 points à mon équipe.

Je sais les réglages que je dois maintenant effectuer pour faire monter la barre samedi prochain à Colombier à l’occasion du match des 6 cantons. Le travail a déjà repris !

Crédit photo : Baptiste Scalabrino

Suivre Vivien Streit:
Je pratique l’athlétisme depuis que j’ai 9 ans, et me suis progressivement spécialisé dans le saut en hauteur à l’âge de 16 ans. Bien que n’ayant pas le profil typique d’un sauteur en hauteur, je compense mes quelques centimètres en moins par un élan rapide et beaucoup de travail au-dessus de la barre
Derniers billets de